lundi 24 août 2015

Extraits de notre semaine (34/15)

L'arc en ciel était encore à l'honneur cette semaine, que ce soit pour construire une écurie aux chevaux ou juste des constructions pyramidales.
Les chevaux ont d'ailleurs droit depuis peu à des séances de lecture de poésie! E. a ressorti un livre à moi de la bibliothèque et depuis nous en lisons tous les jours, les enfants y sont très sensibles!
M. est toujours autant passionné par les formes, les attrimaths mais surtout le géoplan, qui lui permet de créer ses propres formes, sont utilisés tous les jours.
Superbe séance dans le bac à sable, avec de nouveaux animaux sortis pour l'occasion:
M. s'amusait à les enterrer pour les retrouver, le serpent s'enfonçait en spirale :) Il a également construit une reproduction du Puy de Dome!
Le Puy de Dôme et son antenne, et un autre dôme de la chaîne.
Le jeu "Pyramide d'animaux" a été très à l'honneur cette semaine, il faut dire qu'il répond à un grand intérêt des deux enfants... faire des tests d'équilibre! Les pièces sont bien grosses et représentent des animaux, il a vraiment tout pour plaire. M. a testé les 3 façons de jouer, et a souvent sorti le jeu pour jouer seul contre le lapin :)
E. explore aussi librement nos jeux de société, quel travail de motricité fine! Et en plus elle trie par couleurs ;-) 
Après avoir utilisé un vieux carton pour faire une rampe de parcours de draisienne, s'en est suivie ce que les enfants ont appelé du "dessin de silhouette", complètement spontanément. M. s'est allongé et en parlant du fait qu'il tenait en entier sur le carton, et voyant E. qui dessinait non loin de là, l'activité est née naturellement, c'est rigolo car j'avais en tête de le faire depuis longtemps sur une grande feuille de papier, et... voilà, comme d'hab, j'ai trop attendu et mes enfants m'ont devancée ;-)
Le pastel n'ayant pas bien accroché partout, il a fallu compléter certaines parties, ce qui s'est révélé... assez drôle!!
Le retour d'activités Montessori, avec un petit coin dédié, je suis toujours en reflexion constante à ce sujet, mais en tout cas, ces activités, effectuées en libre choix, plaisent beaucoup... En reprenant nos lettres rugueuses, M. s'est aperçu de lui même que 3 des lettres pouvaient former un mot et l'a donc lu. J'ai sorti les dictées muettes et me suis aperçue que j'étais "en retard"... Il a fait les premières sans aucune difficulté.
Je reste néanmoins en questionnement (perpétuel? ;-)), les enfants apprenant tellement chaque jour en jouant et en explorant d'eux-mêmes leur environnement, est-ce nécessaire d'avoir un espace dédié à des activités si particulières et ciblées?
Cette semaine ils ont par exemple exploré l'air en jouant avec la pompe pour gonfler notre bateau gonflable... Mais aussi les reflets dans les miroirs, M. se promène avec un et regarde tout autour comment les reflets changent avec ses mouvements, ils ont aussi fait du caché/révélé avec le sable... et bien sûr des explorations de matière, mais aussi de lumière (M. a découvert comment faire marcher nos papillons solaires sans avoir besoin d'attendre la nuit venue...) Bref, toujours en plein questionnement!
Et puis beaucoup de jeux et de balades en extérieur bien entendu, et de jeux avec les cousins dont certains ne sont là que pour les vacances :)
"Regarde, je fais comme Gulliver!"
Nous partons en vacances à l'océan, avec quelques livres dans nos valises ;-)
A la semaine prochaine!

jeudi 20 août 2015

La branche des âges.

En se promenant l'autre jour, M. est revenu vers moi avec une énooorme branche qu'il n'avait pas choisie par hasard...
Il l'a brandie, sourire aux lèvres "Y a tous les âges sur la branche!"
"Y a tous les âges sur la branche!"
-?? (perplexe au départ, puis connaissant mon fils, je réalise et comprends de quoi il parle)
"Y a mes petits dessins de quand j'avais deux ans".
Il la comparait simplement à une toise, ou plus exactement au mur, sur lequel nous faisons de petits traits quand nous le mesurons.
"Y a mes petits dessins de quand j'avais deux ans"
La branche représentait (à peu près) sa taille actuelle, et les petites branches, des paliers marquant sa taille à différents âges.
"Au milieu y a deux ans. Là y a un bâton qui part, c'est un an. Et là y a 3 ans."
"Là y un bâton qui part, c'est un an"
Et de conclure:
"Y a tous les âges dessinés dessus".
Il était vraiment satisfait de sa trouvaille, il est resté un long moment à l'observer et à décrier ses âges, en souriant :-) Un joli moment.
Puis il l'a retournée, suspendue "c'est en mode mobile"
Ah, encore le thème du mobile qui revient, il faut vraiment qu'on en fabrique un!!