mardi 6 octobre 2015

La Tyrolienne.

Les enfants ont régulièrement l'occasion de faire de la tyrolienne au parc et ... ils adorent ça!
Hier, M. a décidé de construire une tyrolienne pour bébés. Il était en train de "jouer"avec une ficelle, il la posait sur la table basse: tendue, droite, à plat... Puis, en la tirant, il regardait à quel moment elle tombait "en glissant doucement" par terre...

Plus tard, il a bloqué la ficelle sous un livre et a décidé de la bloquer sous le pied du fauteuil. Il observe alors: "la ficelle est très penchée... et très tendue"... et visiblement cela lui a rappelé le câble de la tyrolienne puisqu'il a alors décidé d'en faire une pour les bébés.
"la ficelle est très penchée... et très tendue!"
"L'enfant représente son apprentissage en faisant, et il apprend en faisant. Il ne construit pas seulement des objets en deux ou trois dimensions, mais il créé des expériences (...)"
Lori Pickert

Une fois son projet établi, il m'a demandé de faire un "siège" pour les bébés qu'on attacherait à la ficelle; je l'ai alors renvoyé à ses propres solutions et il a finalement décidé d'attacher des bouts de ficelle autour des bébés sur la ficelle de la tyrolienne, qu'il appelle "câble".
apprentissage des noeuds
ajustements pour permettre à la ficelle de glisser
J'ai du faire le noeud au départ puis il a terminé seul son projet et au passage a beaucoup progressé dans l'apprentissage de la confection de noeuds.
Le bébé ne glissait pas bien dans un premier temps, donc il a ajusté le serrage du noeud jusqu'à ce qu'il puisse descendre seul, à l'allure qui lui plaisait.
Puis, l'autre bébé a rejoint le premier :)


"Il ne fait et ne créé pas seulement pour montrer ce qu'il connaît, mais pour explorer des idées et des concepts; le processus de création d'une représentation est une expérience d'apprentissage en elle-même et d'elle-même"
Lori Pickert.

Je trouve cela passionnant d'observer l' enfant qui observe le monde et réutilise ses propres expériences et observations pour recréer et observer d'autres phénomènes, tester et apprendre toujours plus, en recréant ce qu'il a observé... et tout ça en jouant! 
C'est vraiment l'approche que nous privilégions au quotidien, depuis toujours, le jeu libre. La possibilité d'explorer librement, et à l'occasion de se créer des projets qui font réellement "sens". 

1 commentaire:

  1. J'adore sa création de tyrolienne, la dernière photo me fait penser à mon fils avec sa coupe semi-longue <3

    RépondreSupprimer