jeudi 21 mai 2015

"une cuiller qui s'appelle E."

E. se reconnait depuis un moment, que ce soit son reflet dans un miroir ou bien une photographie d'elle, mais je crois qu'elle ne s'attendait pas à se voir dans sa cuiller! :)

"Je vois une cuiller qui s'appelle E.,
et le nez, et la bouche, et les yeux.
Je vois le visage,
à l'intérieur, qui se reflète".

E., presque 23 mois <3

mercredi 20 mai 2015

"Ca ferme la lumière"

(invitation)
J'aime comment à chaque fois que mes enfants utilisent un matériel, il se passe quelque chose de nouveau.
Bon, ici avec ces cubes sensoriels, c'est souvent forcément autour de la construction et des jeux de lumière, d'ombres, de couleurs (mais ils ne lassent pas de ces expériences visuellement très riches!) 
                                           
La dernière fois par exemple (fin avril), M. avait pu observer que la lumière ne passait à travers le cube que sous certains angles et avait pu associer la lumière du soleil à cet effet. Puis il avait observé "la couleur" qui se déplaçait sur ses doigts.
E. essaie aussi :)
Il avait alors déja fait des expériences sur comment "déplacer la couleur"
"ça fait du bleu sur l'autre cube"
ou comment "bloquer la lumière"

E. quant à elle empile les cubes, d'abord deux, puis trois. Puis essaie d'orienter les cubes de façon à obtenir les mêmes jeux de lumière que son frère. Observation, questionnement, échange, travail de groupe (oui, oui même à deux, ça fonctionne :-))
M. a donc repris son questionnement et ses expériences de la séance précédente et a affirmé "ça ferme la lumière" après plusieurs essais, vérifications. Il a testé avec chaque paire de couleur :) Le résultat étant le même, il en a conclu "la lumière est fermée quand on fait comme ça"

Hâte de voir où nous emmènera la prochaine séance :-)

mardi 19 mai 2015

"C'est un Monsieur"

Il y avait eu un "visage" dessiné dans la purée, il y a plus d'un an. Puis plus rien. Dessiner des bonhommes ne l'intéressait visiblement pas, et nous ne voyions aucun intérêt à l'encourager à en dessiner juste parce que les fameuses "listes de compétences" disaient qu'à son âge il devrait pouvoir le faire... (d'ailleurs c'était visiblement le cas, il pouvait mais n'en avait pas envie)

Le 1er mai, nous avions cru voir l'esquisse d'un "bonhomme tétard", dessiné à la craie, et reproduit pas moins de 3 fois de suite, trait pour trait.

Puis le 2 mai, il a minutieusement pris et organisé ses morceaux de pelure de courgette, comme ça sans rien dire :) et d'expliquer ensuite, une fois qu'il avait fini: "C'est un monsieur.  C 'est un monsieur que j'ai représenté. Là c'est le bras, et là c'est le doigt", "en dessous c'est un animal"
Pour une première, c'est très complexe et détaillé je trouve.
Dommage, je n'ai pas pu photographier les différentes étapes, je n'avais pas l'appareil sous la main, et ne voulais pas le déranger.
Autant dire que je suis ravie qu'il n'ait jamais "dessiné" de bonhomme auparavant, par imitation ou parce que quelqu'un (une maîtresse par exemple) le lui aurait demandé. Ca valait le coup d'attendre et de le laisser libre de ça aussi ;-)
"Là c'est le bras"

La savane, invitation.

Mes enfants adorent pas mal de choses, mais parmi leurs activités favorites se trouvent la construction et les animaux (les observer en vrai, lire des documentaires, jouer avec des figurines, ce qui consiste généralement à les mettre en scène)
D'ailleurs, ils n'ont nulle besoin de moi et de mes "pseudo-invitations" pour se lancer d'eux-mêmes dans le jeu et l'exploration, mais là, au réveil de la sieste, l'idée me disait bien de les inviter à explorer ce petite monde dehors, avec en prime deux nouvelles figurines à découvrir :-)

Même pas le temps de photographier la disposition d'origine, que chacun est allé vers ses préférences du moment: blocs pour M., figurines pour E. :)
M. construit, E. place les figurines sur les constructions de son frère.


Viennent ensuite les billes plates puis après un déménagement (cause ensoleillement) et les dernières finalisations, les enfants jusque là concentrés et plus dans la construction vont dans le jeu de rôle et verbalisent:

-"le bleu c'est de l'eau. Regarde. Je donne à boire à la girafe.
(En chanson) "elle te regarde la maman" (association du petit à l'animal adulte)
-Il faut qu'il y ave (sic) ça pour que les enfants grimpent là-haut.
-Le vert c'est l'herbe, le zèbre mange l'herbe.
-ça c'est des trempes (?)" (les billes plates... qui sont d'ailleurs triées spontanément par couleur)


En résumé, un superbe moment de construction à deux, de tris, de manipulations, observations, de minis objectifs donnés par l'enfant ("je fais ça pour que..."), de connaissances diverses (familles d'animaux et réflexions sur ce qu'ils mangent...) Même si ce n'était certainement pas mon intention première, encore une fois la preuve qu'on apprend tout le temps, en jouant, tout simplement.